Chez Camille, années 50